La prise en charge Adolescents et Jeunes Adultes

Liste des blocs
Texte

Le cancer est une pathologie rare chez les adolescents – jeunes adultes (AJA) de 15/25 ans. Il présente des spécificités en termes de prise en charge médicale et psychosociale (scolaires, professionnelles, physiologiques, psychologiques, sociales) et nécessite une expertise particulière.

Que ce soit en radiothérapie ou en oncologie médicale à l’ICO, les professionnels de la prise en charge des patients AJA travaillent de façon coordonnée afin d’optimiser leur accompagnement médical et psychosocial.

L’équipe de coordination AJA propose un accompagnement personnalisé comprenant une rencontre avec le patient et sa famille en début de prise en charge à l’ICO pour repérer leurs besoins spécifiques sur les plans : social, psychologique, professionnel, de la fertilité, de la sexualité, diététique, sportif, esthétique.

À l’issu de cet entretien, des orientations spécifiques sont proposées vers les équipes de soins de support dédiées au sein de l’ICO ou en lien avec l’ICO via des professionnels externes (partenaires équipe AJA  multi-site) .

Un suivi personnalisé tout au long du traitement et une permanence téléphonique sont assurés.
 
Des temps d’information et d’éducation sont proposés.

Un accompagnement psychologique est proposé à tous les patients.
 

 

Espace Détente

L’ICO site de Saint-Herblain propose des points de rencontre aux AJA.

  • Salle dédiée aux AJA en radiothérapie à Saint-Herblain: pièce de vie aménagée pour les Adolescents et Jeunes Adultes de 15 à 25 ans pris en charge à l’ ICO . Elle se situe en Radiothérapie, accès sécurisé, voir avec accueil en RTE. Cet espace est équipé de matériel informatique (accès Internet, …), d’une bibliothèque (BD, romans…), de matériel vidéo (lecteur DVD, magnétoscope, cassettes vidéo, DVD, …) et de musique (CD). Les jeunes patients peuvent s’y détendre et donner libre cours à leurs occupations quotidiennes.
  • Salle ERI à Nantes et à Angers 

 

 

Un suivi à court, moyen et long terme

Des consultations mutualisées dans le contexte de «  l’après cancer » pour les AJA (consultation AJA avec oncologue, infirmière, sexologue et psychologue)  sont mises en place. Ces échanges sont l’occasion à nouveau d’évaluer la qualité de vie à distance des traitements, de refaire une point sur toutes les dimensions ci-dessus évoquées (sociale, psychologique, professionnelle, dela fertilité, de la sexualité, diététique, sportive, esthétique) et d’identifier les éventuels effets secondaires au décours des traitements. En fonction des besoins verbalisés, une réflexion commune, déjà  initiée au début de la prise en charge, est à nouveau proposée. Au décours des accompagnements spécifiques aux besoins identifiés sont soient poursuivis soit initiés.

 

 

Accompagnement des proches : parents, enfants, frères, sœurs, conjoint.

Un accompagnement psychologique est disponible gratuitement via notre département de psycho-oncologie

  • Secrétariat ICO Saint-Herblain : 02 40 67 98 14
  • Secrétariat ICO Angers : 02 41 35 28 89
Image

Équipe du coordination

Texte

Les essais cliniques

Texte

Les cancers des adolescents et jeunes adultes sont des maladies rares. Les traitements sont maintenant très efficaces et permettent la guérison de la majorité des jeunes atteints de cancer. Néanmoins, certains patients présentent des formes graves pour lesquelles les chances de guérison sont faibles voire nulles. D'autres, même guéris, pourront présenter des séquelles parfois importantes liées à la tumeur elle-même ou aux traitements utilisés pour la soigner.


L'objectif des essais thérapeutiques est d'améliorer les traitements soit en utilisant de nouvelles molécules ou de nouvelles associations de molécules chez les malades dont les chances de guérison sont faibles, soit au contraire en diminuant les traitements associés à des risques de complications chez les malades dont les chances de guérison sont très élevées. Ces essais thérapeutiques se font dans un cadre strict permettant la protection de la personne qui y participe, tout en assurant une grande rigueur scientifique et le respect de l'éthique.

Différents types d'essais cliniques :

  • Les essais de phase 1 ont pour but d'évaluer la toxicité d’un médicament ou d’une combinaison de médicament administré pour la première fois chez l’homme ou dans une catégorie d’âge particulière. Ils permettent de définir la dose optimale.
  • Les essais de phase 2 visent à définir l'efficacité d'un nouveau médicament ou d'une combinaison de médicaments, dans un ou plusieurs types de cancers. Les deux types d’essais sont le plus souvent proposés dans les cancers en progression ou en récidive après un 1er traitement standard.
  • Les essais de phase 3 comparent souvent un traitement standard administré au diagnostic à un traitement modifié, pour tenter de diminuer le risque de récidive ou le risque de séquelles à long terme. Dans ce cas, l’essai peut être dit "randomisé" : le traitement est alors décidé de façon aléatoire par un tirage au sort informatique.

Grace aux essais cliniques, la cancérologie a fait de grand progrès dans les dernières décennies avec plus de patients guéris et avec moins de séquelles. Néanmoins, l'amélioration a été moins importante pour les adolescents et jeunes adultes, du fait du faible nombre d’essais qui leur étaient accessibles et du faible taux de participation des patients de ces tranches d'âge dans les essais disponibles.

L’ICO attache une attention particulière à ce que l’innovation thérapeutique reste accessible aux adolescents et jeunes adultes.