Cancer ORL

Liste des blocs

Points clés

Texte

Un cancer de la sphère ORL (oto-rhino-laryngée), aussi nommé cancer de la tête et du cou, est une maladie qui se développe dans l’un des organes formant les voies aérodigestives supérieures (VADS). Il s'agit des cancers de la bouche, du nasopharynx, de l’oropharynx, de l’hypopharynx (qui composent le pharynx) et du larynx, aussi appelés gorge.

Ces organes peuvent être le siège de différents types de cancers.
Ces cancers sont aussi appelés cancers des VADS ou voies aérodigestives supérieures, ou cancers ORL.

9 cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) sur 10 naissent à partir d’une cellule du tissu de revêtement des organes (l’épithélium).

Les cancers de la bouche, du pharynx et du larynx sont essentiellement causés par la consommation de tabac et d’alcool. Lorsqu’ils sont consommés ensemble, les effets du tabac et de l’alcool ne s’additionnent pas, ils se multiplient. C’est ce qu’on appelle l’effet synergique sur le risque de cancer des VADS, en particulier du larynx.

Une infection provoquée par certains types de papillomavirus humains (HPV), peut favoriser un cancer de l’oropharynx.

Certains cancers des VADS peuvent être liés à une exposition professionnelle et peuvent faire l’objet d’une reconnaissance en maladie professionnelle.

Les chiffres clés des cancers de la sphère ORL en France :

  • + de 15 000 nouveaux cas projetés en 2017
  • 70% des nouveaux cas touchent des hommes
  • ces cancers surviennent le plus souvent entre 50 et 64 ans

Diagnostic

Texte

Pour vous proposer un traitement adapté de votre cancer, un bilan précis est indispensable.

Il comprend  :

Sous-titre
Le bilan diagnostique

Texte

Il a pour objectif de décrire avec précision la tumeur (de préciser le degré d’extension) ;

    Les examens les plus souvent réalisés au cours de ce bilan :

  • l'examen clinique,
  • l'examen endoscopique,
  • la biopsie,
  • l'examen anatomopathologique,
  • le scanner (tdm ou tomodensitométrie) et/ou IRM cervico-facial,
  • le scanner thoracique (tdm thoracique ou tomodensitométrie),
  • la TEP (tomographie par émission de positons) ou Pet Scan,
  •  …

Sous-titre
Le bilan pré-thérapeutique

Texte

Il permet d’évaluer votre état de santé général et notamment de faire le point sur les autres affections pour lesquelles vous êtes traité.

    Les examens les plus souvent réalisés au cours de ce bilan :

  • le bilan biologique,
  • l'évaluation cardiovasculaire,
  • l'évaluation nutritionnelle initiale,
  • le bilan dentaire,

Ces deux bilans nécessitent 3 à 4 semaines et peuvent compter une dizaine de rendez-vous. Le temps consacré à ces différents examens et l’attente des résultats peuvent vous paraître longs. Ce délai est cependant indispensable pour pouvoir établir le diagnostic, décrire le cancer et programmer un traitement adapté à votre situation personnelle. Une courte hospitalisation est parfois nécessaire pour effectuer une endoscopie sous anesthésie générale.

Traitements

Texte

Pour traiter les cancers des voies aérodigestives supérieures, trois types de traitements sont essentiellement utilisés : la chirurgie, la radiothérapie  et les médicaments anticancéreux (chimiothérapie et thérapies ciblées).
La chirurgie peut être utilisée comme traitement initial ou comme moyen de traiter les symptômes ou les séquelles. Ainsi, on peut recourir à une chirurgie réparatrice.

La radiothérapie peut être utilisée seule ou en association avec une chimiothérapie classique ou une thérapie ciblée et/ou la chirurgie. Dans ce dernier cas, elle a pour but d’augmenter l’efficacité du traitement ou de diminuer les séquelles.

Les molécules de chimiothérapie classique et les thérapies agissent sur l’ensemble du corps. Cela permet d’atteindre les cellules cancéreuses quelle que soit leur localisation : même si elles sont isolées et n’ont pas été détectées lors du diagnostic. Ce traitement peut être associé à une radiothérapie, ou bien seul avant une chirurgie ou une radiothérapie.
 

 

Source INCa